Pancarte
Décrocher
Fermé
Décrocher
Pancarte
Décrocher
Pancarte
Décrocher
Accueil ◄Qui►◄Quoi►
FERME les jours fériés (sauf vendredis/samedis)
Une équipe à votre écoute
Joy & Jessie sont heureux de vous accueillir dans votre club préféré. Vous y passerez un excellent moment dans une ambiance chaleureuse et feutrée.
Profitez de 600m2 et de différents espaces (dancefloor, billard, jacuzzi, hammam, sauna, salons...) pour vous détendre et faire de belles rencontres...
Sublimez l'instant présent, partagez (un verre, une danse, un câlin ou bien plus encore) pour des moments vraiment inoubliables...
Ici, vous trouverez toujours les personnes qui vous correspondent

Mode "Discothèque" ou mode "Club de rencontres", choisissez votre ambiance...
  • Vendredis: mode Discothèque traditionnelle avec DJ Madijiss (80's, 90's, 2000)          Salons/Balnéo fermés
  • Samedis: mode Club de rencontres, ambiance dancefloor avec soirées à thème, par DJ Madijiss
  • Dimanches: mode Club de rencontres, ambiance lounge et détente coquine...
  • Lundis: mode Club de rencontres, ambiance lounge mais câline pour profiter de la balnéo ou des salons intimes...
◄Vendredis►
◄Samedis►
◄Dimanches►
◄Lundis►
Programme de nos soirées...Nos Soirées
Nos Horaires et Tarifs... Horaires & Tarifs

L'Aphrodisia Club (Vendredis soirs): Discothèque traditionnelle

LINA-TENDU, l'interview de Radio Gatine
L'APHRODISIA Club, l'interview de Radio Gatine

LINA-TENDU, l'article de presse du Courrier de l'Ouest
LINA-TENDU, retranscription de l'article

La fin d'une trop longue galère

Joy et Jessie, patrons de la toute nouvelle discothèque L'Aphrodisia à Mazières-en-Gâtine, ont enfin repris du service. Depuis avril, le couple retrouve sa clientèle. Avec plaisir.

Ils l'ont attendu longtemps, très longtemps ce 1er avril 2022, jour synonyme de réouverture pour leur établissement installé en bordure de la trois voies, à Mazières-en-Gâtine, entre Niort et Parthenay. Joy et Jessie, connus dans le monde libertin, respirent de nouveau. L'interminable attente liée à l'obligation de fermeture de leur établissement de nuit est enfin derrière eux. La clientèle est de retour. Elle peut d'ailleurs découvrir depuis quelques semaines une discothèque classique le vendredi soir. Un nouvel établissement tout ce qu'il y a de plus dansant, avec son DJ, ouvert de 23 heures à 5 heures, et dès le mois de juin, de minuit à 6 heures « pour répondre à une clientèle qui vient de plus en plus tard retrouver les pistes de danse. »

Proposer une nouvelle offre nocturne

Est-ce à dire que le couple a abandonné Lina Tendu, ce club libertin dont la renommée a depuis long-temps dépassé les frontières de la Gâtine et des Deux-Sèvres ? « Non », précisent Jessie et Joy qui ont mis à profit la très longue pause imposée par la pandémie pour proposer une nouvelle offre nocturne. « Au cours des derniers mois », explique le couple, « nous avons eu envie de créer une discothèque en Gâtine. Un établissement qui n'est ouvert que le vendredi pour ne pas concurrencer celle de Parthenay, l'Américan Blues, fermée cejour-là. » Et ça marche ! Dès l'ouverture, les amateurs de pistes de danse ont trouvé la route de L'Aphrodisia. Dire qu'aucun client n'est venu avec l'envie de découvrir les secrets que pourrait cacher Lina Tendu serait mentir. « Évidemment que certains clients nous demandent de pouvoir visiter les parties fermées le vendredi soir », indique Joy. « C'est normal. Naturel ». Le gérant assure d'ailleurs la visite avec plaisir. Il sait aussi que c'est un moyen pour démystifier l'établissement qui attise bien des curiosités et des cancans qui ne reposent souvent que sur des fantasmes inavoués. Qui a dit refoulés ? Et d'attirer de nouveaux clients les autres soirs au cours desquels le libertinage est lui complètement assumé. « Les deux années qui viennent de passer ont été extrêmement difficiles pour nous », reprend Jessie. « Nous n'avons pas perçu de salaire. Les aides de l'État ont été versées avec plus de six mois de retard. Dans le même temps, il a fallu payer les charges... Sans qu'aucune recette ne rentre dans les caisses tout ce temps. » Alors que Lina Tendu et L'Aphrodisia auraient pu rouvrir en même temps que les restaurants, ses gérants ont fait un choix « politique assumé : nous ne voulions pas faire la police à l'entrée de l'établissement et contrôler le pass vaccinal. Qui sommes-nous pour le demander ? » Et c'est ainsi qu'il leur a fallu attendre la fin dudit pass et des contrôles imposés par le législateur pour rouvrir le club et la discothèque « normalement ». Cette dernière est essentiellement fréquentée par des jeunes de plus de 20 ans (âge minimum), de Parthenay et de la Gâtine, en très grande majorité.

Eric MARTEAU


Services de "Taxis"...
Taxi

Testez nos "Partenaires"...
NousLib.com - 1er reseau social libertin

Presentation